Témoignages de

é(e)s©

Si vous aussi vous souhaitez nous laisser un témoignage, rendez-vous en page CONTACT:

Cathy Duvallet, professeur de yoga au Studio Yoga Nanda, Deux-Sèvres (79)

En tant que professeur de hatha yoga, j’ai choisi d’investir dans plusieurs yogajust pour faciliter l’ajustement de postures pour certains de mes élèves, pour qui les simples briques n’étaient pas suffisantes (en terme de hauteur et stabilité).

J’ai notamment au départ pensé à mon groupe de yoga doux/détente, pour lequel une bonne partie des participants sont plus limités physiquement que dans les cours de hatha plus toniques.

Certains élèves se sont vraiment approprié le yogajust, que ce soit pour les postures les plus simples en assises ou même allongé, que pour des postures plus exigeante pour eux.

J’ai eu la bonne surprise également de voir dans des cours plus toniques des participants apprécier l’aide du yogajust dans des postures comme le Chien tête en bas, pour soulager leurs poignets notamment.

Même si je ne l’utilise pas à titre personnel (ayant une pratique relativement fluide ou dynamique et la chance d’avoir un corps flexible), je peux tout de même apprécier la belle conception de yogajust: il est solide, confortable (notamment pour les assises, le fait de pouvoir faire varier l’inclinaison du bassin est intéressant pour les assises prolongées)!

Viviane W.
Nord (59)

Ravie par l'achat de mon yogajust qui accompagne désormais la plupart de mes pratiques: c'est un véritable "couteau suisse", robuste, facile à utiliser, économique au final vu le nombre d'usages différents que l'on peut en faire! Il apporte du confort et de la justesse dans de nombreux exercices et je découvre de nouvelles possibilités à chaque usage!

Catherine S.
Ille-et-Vilaine (35)

Je suis ravie de ma nouvelle acquisition ! MON "yogajust" porte bien son nom ! C'est la première fois que j'ai un accessoire adapté à mon utilisation. Je n'ai plus d'inconfort dans ma position assise ( pas de douleurs dans le dos). Il facilite mes postures de yoga. Je pense que je vais découvrir encore plein d'atouts à l'utilisation! 

Contente de la qualité artisanale du yogajust. J'apprécie l'odeur du bois ! 

Je vais vanter son utilisation à mon prochain cours de yoga kundalini!

Pascale Nguyên, professeur de yoga au Jardin intérieur
Loire-Atlantique (44)

Yogajust permet de goûter la saveur de certaines postures que l’on ne peut pas réaliser autrement (chien face en bas, nœud, chameau, ...)

Toutes les assises (dont pinces et torsions) : l'inclinaison et la fermeté du support placent directement le bassin en antéversion, ce qui fait sentir clairement l'appui des ischions, pour dynamiser l'assise.

Chien face en bas : l'appui donné aux talons permet d'équilibrer les poussées entre haut et bas du corps. Cependant ne pas engager plus que les talons, pour éviter que les repères d'appui ne soient faussés par l'arrondi.

Les accroupi et la chaise : l'appui donné aux talons permet de dynamiser la posture.

Les équilibres debout : permet une exploration nouvelle, en confiance car la bascule reste douce et limitée.

Le corbeau : limite l'appréhension de chuter sur le nez et ouvre donc la possibilité d'explorer réellement la dynamique d'équilibre.

La table à 2 pieds (demi-pont) : permet une progression de sensation et de prise d'appui, vers la chandelle et la charrue.

Les ouvertures couchées : la grande taille du support invite à l'abandon passif, mais ne permet pas de trouver les appuis pour aller vers l'autonomie de la posture (par exemple le poisson nécessite le rapprochement des omoplates pour élever le sternum).

Le chameau : permet les bénéfices de l'ouverture, en limitant les contraintes articulaires et en offrant un appui stable.

La saisie de poignées remplaçant l'appui des mains au sol : donne accès à certaines postures lorsque les poignets manquent beaucoup de souplesse. Cependant cela modifie l'alignement mains-bras-épaules, de telle sorte que la dynamique globale de la posture ne peut pas être sentie (placement des épaules).

L'appui des mains sur une surface plus ou moins inclinée, dans un sens ou l'autre offre toute les possibilités, en respectant l'alignement mains-bras-épaules : de la flexion limitée des poignets pour soulager les articulations à leur flexion accentuée pour parfaire une ré-éducation.

 

Merci pour cette exploration !

Régis et Isabelle M.
Ille-et-Vilaine (35)

Nous avons récemment fait l’acquisition d'un YOGAJUST pour poursuivre notre pratique du Yoga de façon rationnelle, avec un seul équipement combiné.

Il est très robuste et agréable à l’usage. Il est évident que Thiébaut, son concepteur a apporté énormément de soin tant pour sa conception que sa réalisation.

Le prix demandé nous a également semblé juste !

Pour le personnaliser, nous avons demandé à faire graver nos prénoms sur le flanc, ce qui a été fait avec beaucoup de précision.

Merci pour ce bel objet qui a du sens.

Pour toutes ces raisons, nous recommandons vivement YOGAJUST.

Marie-Claire S.
Ille-et-Vilaine (35)

Pas suffisamment d'expérience dans l'utilisation du yogajust car première année de yoga.

Pour l'instant suis satisfaite.

Nicole K.
Manche (50)

Oui je suis contente du yogajust, je ne l’utilise pas encore dans toutes les configurations possibles mais cela viendra.

Je l’utilise comme plan incliné sous les pieds pour certains exercices de yoga et il est vraiment parfait car il permet la bonne hauteur sous talons.

Top aussi comme petit banc pour les exercices de respiration et la méditation, son assise arrondie permet un choix de positions pour une posture agréable avec un tronc très droit et ça sans aucune fatigue.

J’aime aussi l’utiliser à l’envers pour l’équilibre mais attention, un appui est quelques fois nécessaire, bienvenus les murs...

Eliane L.
Ille-et-Vilaine (35)

Très satisfaite, vu la conjoncture actuelle il va me servir plus que d'habitude.

Renée N.
Nord (59)

C'est un accessoire dont je ne pourrais plus me passer.

Je l'utilise à chaque séance car il me permet d'avoir du confort dans les postures qui peuvent me poser problème.

En ce moment de confinement, j'en profite pour exploiter ses autres possibilités.

Un peu gênée au début d'arriver avec yogajust sous le bras, je l'ai fait essayer à d'autres yogis qui étaient curieux d'en savoir plus.

Evidemment c'est un investissement, mais pas inutile.

Bien à vous et merci de cette innovation 

Jean-Paul L.
Finistère (29)

Je n'utilise pas yogajust en cours car ma professeure utilise des boosters, mais elle a semblée très intéressée par ce banc.

Je l'utiliserai dans le cadre d'une pratique solitaire car il me semble astucieux et notre confinement actuel devrait être une opportunité d'utilisation!

Mathilde M.B.
Ille-et-Vilaine (35)

Voici la façon dont j'utilise le Yogajust pour le moment : il m'aide à prendre une position assise en tailleur pendant les phases de relaxation. de cette façon, mon dos est plus droit pendant toute la séance.

Autre position : assise à genou, sur le Yogajust ouvert, cela soulage les genoux dans cette position dont nous n'avons pas l'habitude.

Mathilde C.
Ille-et-Vilaine (35)

J'utilise le Yogajust quasiment tous les matins.

Il me permet notamment de m'étirer la colonne vertébrale et d'adopter une bonne posture, avec le dos bien droit, la cage thoracique ouverte et la tête haute tout au long de la journée.

Ca me réveille et je me sens légère, même quand la nuit n'a pas forcément été très bonne.

Le Yogajust est également un excellent partenaire pendant les cours de yoga. 

Christine B.
Ille-et-Vilaine (35)

Je suis ravie d'utiliser mon Yogajust:
- la hauteur des côtés pliants me convient très bien (maniement facile)
- le matériau alvéolé (violet pour moi) est parfait : mes pieds même avec chaussettes ne glissent pas
- sa forme arrondie est agréable aussi bien pour le bas du dos (je le place facilement et je peux faire les mouvements sans douleur), que pour le repos (à genoux tête en bas)        
- le livret joint pour l'utilisation est simple et ludique
- etc ………
Bravo pour cette invention.

Jean Philippe A.
Ille-et-Vilaine (35)

Je pratique le yoga pour limiter des douleurs : hernies discales multiples, luxation d’épaule, blessures graves à la cheville, à un adducteur, à la tête…

Le yoga pratiqué quotidiennement pendant 2 ans a eu un effet certain. Mais j’avais souvent mal aux poignets en pratiquant des asanas au sol, type « chien face en bas ». Les mains ne semblent pas faites pour reposer trop longtemps sur le plat.

La forme du yogajust, permet de pratiquer avec les mains posées sur une surface galbée, ce qui change toute la réaction de la chaîne musculo squelettique. On a moins mal, voire plus mal du tout et on ressent mieux ses appuis et les asymétries posturales liées aux traumatismes. Il est plus facile de corriger sa position, de rééquilibrer ses appuis et de maîtriser les contractions ou relâchements musculaires car on ressent mieux intérieurement les équilibres.

Je ne peux pas vous dire exactement pourquoi, mais je reste persuadé que c’est lié au galbe « naturel ». Globalement la nature est galbée : pierres, troncs, berges, vallées, animaux, champignons, fruits et même nous !

Le plat et le droit restent des exceptions. Au final, les 200 000 ans d’évolution de l’espèce humaine n’ont pas dû nous prédestiner à nous mouvoir ou nous appuyer trop souvent sur du plat !

Cet effet se ressent bien évidemment sur la ceinture pelvienne. La forme galbée du yogajust permet de positionner le bassin de manière plus naturelle et plus évolutive que s’il était posé au sol ou sur un bloc. On peut déplacer progressivement les appuis des pointes ischiatiques vers l’avant ou l’arrière ce qui modifie la bascule du bassin. Récemment, je suis presque arrivé à réaliser une pince le front posé sur les genoux, figure auparavant impossible à faire pour moi : assis au sol ou sur des blocs j’avais même déclenché des lumbagos, même avec les jambes pliées. Ressentant mieux les pressions et équilibres intérieurs avec le yogajust, j’arrive désormais à doser ma progression dans la figure. Deux ans de yoga quotidien sans progression dans les pinces… Après deux mois d’utilisation du yogajust, j’ai repris confiance dans ma charnière dorso-lombaire, j’arrive enfin à progresser !

J’avais un peu peur de la résistance de ce nouvel équipement. Avec un poids supérieur à 100 kg et pratiquant des sports de force, j’ai pas mal cassé de matériel ! Et bien pour l’instant il résiste bien (mais rendez-vous dans deux ans pour confirmer !).